Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Actualités

Eclairage
4 janvier 2017
Dawson / Forsythe / Godani

Dawson / Forsythe / Godani ou le corps en jeu.
Virtuosité, technicité et musicalité sont les qualités communes qui caractérisent le style de ces trois chorégraphes, le maître William Forsythe et ses deux héritiers.

Eclairage
4 janvier 2017
L’Enlèvement au sérail

Libéré de l’autorité de Colloredo, son employeur, affranchi de l’emprise de Léopold, son père, c’est un Mozart de 25 ans, déterminé et impétueux, qui se lance dans l’écriture de L’Enlèvement au sérail. Singspiel en trois actes, alternant à ce titre le chanté et le parlé, l’œuvre met à l’honneur la langue allemande – démarche soutenue par l’empereur Joseph II – et marque le véritable départ d’une prodigieuse carrière théâtrale.

Vidéo
21 décembre 2016
Candide

Jusqu’au 31 décembre, venez assister au chef-d’oeuvre de Leonard Bernstein d’après l’oeuvre éponyme de Voltaire. Ironique et drôle ; "Candide" promet un véritable spectacle de fêtes !


Eclairage
2 décembre 2016
Candide

À mi-chemin entre Molière et Beaumarchais, Candide devait valoir à Voltaire son plus fulgurant succès de librairie. Ironique, drôle, caustique, ce petit pamphlet mettait le doigt sur les travers de la société, sur les hypocrisies morales et la bien-pensance. On ne s’étonnera pas que, deux siècles plus tard, Leonard Bernstein ait trouvé là des sujets toujours d’actualité.

BALLET DU CAPITOLE
30 novembre 2016
MARIN / BELARBI

Cela fait deux saisons maintenant que le Ballet du Capitole investit, à Toulouse, des lieux de spectacles inattendus, inattendus de la part d’une compagnie de ballet. Mais son directeur, Kader Belarbi, ouvert à tous les styles et à toutes les expériences, veut que ses danseurs apprennent à s’adapter, à rompre avec leurs habitudes. Aussi, après Paradis perdus, la saison dernière, à l’Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, le Ballet du Capitole se produira, en décembre 2016, sur la scène du théâtre Garonne, dans un programme Maguy Marin / Kader Belarbi.

Choeur du Capitole
30 novembre 2016
Concert de Noël

Après une première expérience en matière de musique liturgique avec Le Christ au Mont des Oliviers (1801), Beethoven se lance en 1807 dans une grande Messe en ut majeur, op. 86, qu’il compose à Eisenstadt chez Nicolas II, prince Esterházy, qui la lui commande à l’occasion de l’anniversaire de son épouse. Pourtant, cette Messe en ut fut l’occasion d’une brouille définitive entre le compositeur et le prince Esterházy, ce dernier ayant clairement fait comprendre au musicien qu’il n’avait pas apprécié son oeuvre. Beethoven, lui, s’en montra en revanche très satisfait, affirmant « avoir traité le texte comme rarement on l’a fait ».


Entretien : Emilio Sagi, mise en scène
26 octobre 2016
Le Turc en Italie

"Le Turc en Italie, au fond, est une comédie bourgeoise, avec un ancrage totalement citadin, sans aucune échappée vers le monde de l’absurde comme cela a pu être le cas dans certaines de ses comédies précédentes. C’est l’histoire comico-seria d’un couple formé par un homme mûr et sa jeune épouse un peu frivole, qui ne se sent pas suffisamment aimée, encore moins admirée. C’est pourquoi elle va chercher cette sensation auprès des jeunes hommes de son entourage. Les conséquences pourront s’avérer sérieuses pour elle mais, à la fin, son mari prend conscience de la situation et lui pardonne." (Emilio Sagi, mise en scène)

Eclairage
26 octobre 2016
Le Turc en Italie

Maria Callas n’a enregistré que deux opéras de Rossini : Le Barbier de Séville et Le Turc en Italie. Peut-on imaginer meilleure preuve de la qualité de ce petit bijou de verve et de délicatesse ? Un an à peine après avoir créé son chef-d’oeuvre de comique et de drôlerie, L’Italienne à Alger, Rossini se remet à l’ouvrage pour la Scala de Milan, où il avait déjà créé La Pietra del paragone (septembre 1812) et Aureliano in Palmira (décembre 1813). Mais Rossini vient de croiser la route de Mozart, et plus particulièrement de Così fan tutte.

Autour du Ballet
3 octobre 2016
Le Corsaire

Le Corsaire de Kader Belarbi revient à Toulouse. Un ballet académique, où virtuosité des ensembles et variations des solistes sont façonnées dans la poésie de l’Orient entre splendeur des décors et costumes fluides et colorés.
Découvrez toute la programmation autour du ballet.