Liens d'évitement



Marin / Belarbi

Ballet du Capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du Capitole


Marin / Belarbi

Théâtre Garonne| Durée : 1h40

mardi 13 décembre 2016 à 20h00

mercredi 14 décembre 2016 à 20h00

jeudi 15 décembre 2016 à 20h00

vendredi 16 décembre 2016 à 20h30

samedi 17 décembre 2016 à 20h30



Salle des pas perdus

Création le 15 mars 1997 par des danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris
à l’Amphithéâtre de l’Opéra-Bastille

Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 13 avril 2016

Sergueï Prokofiev musique
Kader Belarbi chorégraphie et scénographie
Michaela Buerger costumes
Patrick Méeüs lumières


Eden (Duo)

Création par la Compagnie Maguy Marin le 12 décembre 1986
au Centre national de Danse contemporaine d’Angers

Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 15 janvier 2015

Maguy Marin chorégraphie, scénographie et bande son
Montserrat Casanova costumes
Alexandre Béneteaud lumières


Groosland

Création par le Ballet national de Hollande le 20 février 1989
au Muziektheater d’Amsterdam

Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 30 janvier 2014

Johann Sebastian Bach musique
Maguy Marin chorégraphie
Montserrat Casanova costumes
Denis Mariotte lumières



Ballet du Capitole


Coréalisation avec le théâtre Garonne



Dans la saison du théâtre Garonne

À propos du programme

Dans le huis clos de Salle des pas perdus, quatre personnages décalés traînent leurs souvenirs et leurs valises. Ils se rencontrent et voyagent dans leur mémoire sur des pièces pour piano de Sergueï Prokofiev. Un brin d’humanité comme un moment de poésie nostalgique, sans tragique.
Avec le magistral duo d’Eden, Maguy Marin cherche à évoquer le jardin édénique. Elle y parle de l’amour originel, celui du temps de l’innocence. Au son de cascades et d’orages, l’homme y empoigne la femme qui s’abandonne, pendant treize minutes, sans toucher terre. Fusion totale de deux êtres qui deviennent un pour ne plus se défaire, dans un duo intemporel.
Avec Groosland, Maguy Marin a travaillé « au plus près de la jovialité de la partition de Bach » et de sa rigoureuse composition. Dans cette oeuvre drôle et triste à la fois, elle met en jeu le travail du poids et du volume pour dévoiler le mouvement et les sentiments d’hommes et de femmes revêtus de costumes hypertrophiques. Ce qui ne les empêche nullement d’évoluer avec élégance, grâce et légèreté. Dénonçant notre société du paraître, Maguy Marin nous dit que la danse n’est pas tant liée à la beauté du corps qu’à une science du rythme, du mouvement et de l’espace.



Rencontre avec Maguy Marin et Kader Belarbi
animée par Anne Pellus, Chercheur en Arts du spectacle à l’Université Toulouse II-Jean Jaurès
théâtre Garonne, 13 décembre à 18h

Cours de danse ouvert au public
théâtre Garonne, 14 décembre à 12h15
Inscription en ligne à partir du 1er septembre ou par correspondance auprès du service culturel







photo David Herrero ©


Informations

NOTA BENE les horaires pour
Le Prophète,

au Théâtre du Capitole
les vendredi 23, mardi 27 et vendredi 30 juin à 19h30

les dimanches 25 juin et 2 juillet 2017 à 15h00