Liens d'évitement



La Reine morte

Ballet du Capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du Capitole


La Reine morte

L'amour fou contrarié par la raison d'état. Inès de Castro assassinée devient une reine couronnée après sa mort.
Théâtre du Capitole| Durée : 2h

dimanche 22 février 2015 à 15h00

mardi 24 février 2015 à 20h00

mercredi 25 février 2015 à 20h00

jeudi 26 février 2015 à 20h00

vendredi 27 février 2015 à 20h00

samedi 28 février 2015 à 20h00



Ballet en deux actes librement inspiré de La Reine morte d’Henry de Montherlant (1942) et de Reinar después de morir de Luis Vélez de Guevara (1652)

Piotr Ilitch Tchaïkovski musique
Kader Belarbi chorégraphie et mise en scène
Bruno de Lavenère décors
Olivier Bériot costumes
Sylvain Chevallot lumières



Ballet du Capitole

Orchestre national du Capitole
Koen Kessels direction musicale













De cette pièce de théâtre de Montherlant, Maeterlinck estime que son écriture « suffit à justifier une vie ». Ce monument de l’art dramatique raconte l’histoire improbable et pourtant véridique de Dom Pedro de Portugal et de son épouse illégitime, Inès de Castro qui, étrangement, devint reine après sa mort.
S’inspirant de cette bouleversante histoire pour en faire un ballet, le chorégraphe Kader Belarbi, « persuadé que la tragédie est l’une des clefs pour déchiffrer l’énigme des agissements humains et des rapports entre les êtres », aborde le thème de l’amour fou contrarié par la raison d’état. Dans une chorégraphie qui fait la part belle au langage néoclassique, il nous révèle toutes les beautés et les ciselures de ce « poignard au manche damasquiné, noir et or ».



Carnet de danse
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 14 février à 18h

Danse à la Cinémathèque
Inês de Castro de José Leitão de Barros
La Cinémathèque de Toulouse, 17 février à 21h

Lecture musicale
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 19 février à 17h


Crédit photo : Maria Gutierrez et Valerio Mangianti, La Reine Morte, Théâtre du Capitole, 2011 © David Herrero.