Liens d'évitement



11 mai 2018
Deux jeunes stars font leurs débuts au Capitole



Otar Jorjikia et Bror Magnus Tødenes
Deux jeunes stars font leurs débuts au Théâtre du Capitole

Encore quasi inconnus du public français, Otar Jorjikia et Bror Magnus Tødenes sont deux des ténors les plus exceptionnels de la jeune génération.

Né en Géorgie, Otar Jorjikia a remporté de nombreux prix internationaux, dont le Prix Galina Vishnevskaya en 2016. Il a déjà chanté dans des institutions aussi prestigieuses que l’Opéra de Zurich, le Bolchoï et le Mariinsky, ainsi qu’à l’Opéra d’Australie, interprétant des rôles majeurs tels qu’Alfredo dans La Traviata, Adorno dans Simon Boccanegra (aux côtés de Placido Domingo à l’invitation de Valery Gergiev), Gustavo III dans Un bal masqué, Rodolfo dans La Bohème, Lensky dans Eugène Onéguine, Don José dans Carmen, Edgardo dans Lucia di Lammermoor, Cavaradossi dans Tosca et Pinkerton dans Madama Butterfly, Don Alvaro dans La Force du destin…

Né en Norvège en 1993, Bror Magnus Tødenes a quant à lui commencé la musique en tant que pianiste, avant de découvrir son talent vocal. Lui aussi lauréat de nombreux prix internationaux, dont le Concours Renata Tebaldi en 2015, il a déjà enregistré des disques et s’est déjà produit sur des scènes aussi prestigieuses que le Festival de Salzbourg (Rodrigo dans Otello de Verdi, dir. Christian Thielemann) et le Staatsoper de Vienne. Aussi à l’aise chez Mozart (La Clemence de Titus, La Flûte enchantée) que chez Wagner (Le Vaisseau fantôme), Tchaïkovski (Lenski dans Eugène Onéguine), Verdi (Fenton dans Falstaff ) et Gounod (Roméo dans Roméo et Juliette).

Informations