Liens d'évitement



29 septembre 2011
Craig Verm, baryton

Premier invité des Midis du Capitole, le baryton Craig Verm interprète le rôle de Sciaronne dans la production de Tosca qui ouvre la saison lyrique. Lors de son récital du 6 octobre, il mettra notamment à l’honneur différentes facettes du répertoire nord-américain et britannique.

La carrière du baryton Craig Verm, natif de Houston, prend son envol à l’opéra de Pittsburgh. En 2006, c’est Mercutio de Roméo et Juliette qui couronne ses succès dans cette ville. Pour le Denver Post, dans La Petite Renarde rusée à Aspen, il « se sert pleinement de la résonance expressive de son timbre de baryton, apportant la profondeur nécessaire à un rôle complexe, imprégnant la capitale scène finale de poignant et de profondeur ». Demi-finaliste, la même année, des prestigieuses Metropolitan Opera National Council Auditions à New York, il brille à la fois dans les rôles qui exigent panache et théâtralité (Ramiro de L’Heure espagnole en janvier 2011 au Reisopera des Pays-Bas) que dans les rôles requérant puissance vocale et lyrisme dramatique. Le Teatro municipale de Santiago du Chili lui propose d’ailleurs le rôle-titre de Billy Budd. Dans Britten, où la presse le célèbre avec enthousiasme, comme dans Mozart (un Papageno remarqué au Florentine Opera) ou Puccini (Ping, Marcello), le naturel de celui qui sera Sciarrone dans la Tosca toulousaine, ainsi qu’un savant dosage d’ « insouciance et d’insolence », sont unanimement appréciés.

Lors de son récital du 6 octobre, le premier des « Midis du Capitole » de la saison, le jeune baryton mettra à l’honneur différentes facettes du répertoire nord-américain et britannique, mais aussi des airs appartenant à un répertoire plus familier des mélomanes toulousains : l’air de Zurga des Pêcheurs de perles de Bizet et le malicieux portrait de Norina dressé par le Docteur Malatesta dans Don Pasquale de Donizetti. Accompagné au piano par Robert Gonnella, il interprètera successivement les Songs of Travel de Ralph Vaughan Williams, une mélodie de Samuel Barber, plusieurs songs directement issues du folklore américain ainsi que des mélodies extraites de musicals ou d’opérettes de George Gershwin, Cole Porter ou Sigmund Romberg.


Sofiane Boussahel


Midis du Capitole : Craig Verm
Craig Verm baryton ; Robert Gonnella piano
Au Théâtre du Capitole, le _ 6 octobre à 12h30
Tarif unique 5€, placement libre – Réserver en ligne

Informations

NOTA BENE les horaires pour
Le Prophète,

au Théâtre du Capitole
les vendredi 23, mardi 27 et vendredi 30 juin à 19h30

les dimanches 25 juin et 2 juillet 2017 à 15h00