Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Sandra Pocceschi

Collaboration artistique

Au Théâtre du Capitole
Les Pigeons d’argile (2014)

Après une formation en danse contemporaine et des études de philosophie, Sandra Pocceschi travaille en tant que danseuse interprète à Paris, Bruxelles et Madrid. Elle commence à travailler pour l’opéra en 2004 en tant que régisseur plateau au Théâtre Royal de la Monnaie (Bruxelles), à l’Opéra de Rouen, puis pendant deux saisons à l’Opéra national du Rhin (Strasbourg-Colmar-Mulhouse). De 2007 à 2009, elle est assistante à la mise en scène auprès de Renaud Doucet et réalise ses premières collaborations en tant que chorégraphe auprès de Philippe Arlaud et Jean-Marie Villégier (Baden-Baden, Opéra d’Oviedo, Opéra de Gênes, Opéra national du Rhin, Opéra national de Bordeaux). Fin 2009, elle met en scène au Grand Opera de Floride Suor Angelica (Puccini) et Pagliacci (Leoncavallo), en collaboration avec André Barbe (décors et costumes). Suor Angelica a été nommé « Best Opera 2010 » par le Miami New Times. Depuis 2010, elle assiste régulièrement Mariame Clément, ainsi que Romeo Castellucci sur ses créations d’opéra (Parsifal de Wagner, Orphée et Eurydice de Gluck, Jeanne d’Arc au bûcher d’Honegger). Elle travaille par ailleurs comme assistante mise en scène au Théâtre Royal de la Monnaie et à l’Opéra national de Paris. Elle collabore également avec Alex Ollé (la Fura dels Baus) à la mise en scène du Vaisseau fantôme de Wagner à l’Opéra national de Lyon, au Teatro Real de Madrid et à l’Opéra de Lille. En 2014, elle obtient avec Cristina Nyffeler (décors et costumes) le 4ème prix du Ringaward pour son projet du Freischütz (Weber). En tant que metteur en scène, elle fait équipe avec Giacomo Strada. En février 2015, ils conçoivent et réalisent ensemble une mise en scène de L’Enfant et les sortilèges (Ravel) dans le cadre d’Opéra Junior à l’Opéra national de Montpellier. Leur collaboration avec l’Opéra de Montpellier se poursuit avec la création de L’Hirondelle inattendue de Simon Laks en diptyque avec la reprise de L’Enfant et les sortilèges en décembre 2015, puis avec la mise en scène du Stabat Mater de Dvorak en février 2017 et la mise en scène du Manfred de Schumann, en coproduction avec la Philharmonie de Paris, en décembre 2017. En mars 2018, ils réaliseront une mise en espace du Peer Gynt de Grieg pour l’Auditorium de Lyon et, en décembre 2018, ils mettront en scène un opéra pour enfants à l’Opéra national du Rhin.

Informations