Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Michael König

Siegmund

Né à Mutlangen, en Allemagne, le ténor germano-canadien Michael König a commencé sa carrière de chanteur comme membre du Chœur de Garçons de Saint Michel dans la ville de Schwäbisch Gmünd, avant de faire ses études musicales au Conservatoire de Mannheim sous la houlette de Rudolf Piernay. Après ses débuts remarqués dans La Fiancée vendue (Smetana) au Festival de Glyndebourne, Narraboth (Salome de R. Strauss) et Tamino (La Flûte enchantée, Mozart) à Francfort, ou encore Lensky dans Eugène Onéguine (Tchaïkovski) à Baden-Baden et Paris, il s’est rapidement imposé dans le milieu lyrique comme l’un des ténors héroïques les plus recherchés de sa génération. Se produisant sur les scènes de l’Opéra national de Paris, des Opéras de Hambourg, de Francfort, de Berlin (Staatsoper), Munich, au Liceu de Barcelone, au Teatro Real de Madrid etc. Parmi ses rôles de prédilection, on trouve Florestan (Fidelio, Beethoven), Max (Le Freischütz, Weber), Lohengrin (Wagner), Siegmund (La Walkyrie, Wagner), Erik (Le Vaisseau fantôme, Wagner), l’Empereur (La Femme sans ombre, Richard Strauss), Bacchus (Ariane à Naxos, R. Strauss), Jim Mahony (Grandeur et Décadence de la ville de Mahagonny, Weill), Andrei Khovanski (La Khovanchtchina, Moussorgski), Grigori/Le Faux Dimitri (Boris Godounov, Moussorgski) ou encore Sergey (Lady Macbeth du district de Mzensk, Chostakovitch), pour ne citer que les rôles les plus marquants. La saison passée, Michael König a chanté au Semperoper de Dresde pour une série de concerts ainsi que dans une nouvelle production du rare Dr Faustus de Busoni, à Munich pour une tout aussi rare Leonore de Beethoven, et il s’est produit aux États-Unis dans Das klagende Lied de Mahler avec l’Orchestre de San Francisco. Il vient également de faire ses débuts à la Scala de Milan dans Le Freischütz de Weber. Cette brillante carrière lui a permis de travailler avec des chefs d’orchestres aussi prestigieux que Christian Thielemann, Andris Nelsons, Daniele Gatti, Seji Ozawa, Daniel Barenboim, Vladimir Jurowski, Gennadi Rozhdesventsky, Hartmut Hänchen, Kent Nagano, Sebastian Weigle et Sylvain Cambreling.

Informations