Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Olivier Grand

baryton – Le Dancaïre

Au Théâtre du Capitole
Dialogues des Carmélites (2009)

Olivier Grand entre à 20 ans à l’école de Chant de l’Opéra de Paris où il se perfectionne tout en gagnant de nombreux concours. Il est très vite repéré et engagé sur les plus grandes scènes françaises (Avignon, Bordeaux, Marseille, Massy, Metz, Nancy, Lille, Chorégies d’Orange, Opéra-Comique, Opéra-Théâtre de Saint-Étienne, Opéra national du Rhin, Toulon, Capitole de Toulouse…) et internationales (Genève, Barcelone, Madrid, Séville, Venise, Trieste, Tel Aviv, Monte-Carlo, Moscou, Athènes, Liège, Muscat). Son large répertoire comprend aussi bien les rôles du répertoire français tels qu’Ourrias dans Mireille, Valentin dans Faust, le Dancaïre dans Carmen, le Chat et l’Horloge dans L’Enfant et les sortilèges, Lescaut dans Manon, Karnac du Roi d’Ys, Zurga des Pêcheurs de perles le Directeur de Théâtre & Le Gendarme dans Les Mamelles de Tirésias, le Geôlier des Dialogues des Carmélites, le Père Capulet dans Roméo et Juliette… ainsi que des rôles du répertoire italien comme les rôles-titres de Rigoletto, Falstaff, Figaro du Barbier de Séville, Enrico dans Lucia di Lammermoor, Germont dans La Traviata, Barnabas de La Gioconda, le Conte de Luna dans Le Trouvère, Alfio de Cavalleria rusticana, ou encore Fra Melitone dans La Foirce du destin… On a également pu l’entendre dans le répertoire contemporain (Salammbô à la Bastille, Il Divorzio all’italiana à Nancy) et dans l’opérette (La Grande Duchesse de Gerolstein, La Vie parisienne, La Belle Hélène, La Chauve-Souris, Les Mousquetaires au couvent, La Veuve joyeuse… Il collabore avec de nombreux chefs tels que Michel Plasson, Myung-Whun Chung, Seiji Ozawa, Alain Guingal, Jacques Lacombe et A. Ros Marba entre autres. Parmi ses projets : Doolittle de My Fair Lady à l’Opéra de Tours, La Vie parisienne à l’Odéon de Marseille, et Turandot à l’Opéra de Marseille. Sa discographie comprend notamment L’Homme de la Mancha (Forlane, aux côtés de José van Dam) et plus récemment Tistou les pouces verts d’Henri Sauguet avec La Maîtrise de Radio-France sous la direction de Sofi Jannin.

Informations