Liens d'évitement



Pierrot lunaire
 /

Concert


Pierrot lunaire

Présences vocales #6
Arnold Schönberg (1874-1951) / Johannes Schöllhorn (né en 1962)
Théâtre Garonne | Durée : 1h10

mardi 18 février 2014 à 20h00

Œuvre dédiée à une diseuse de cabaret, louée par Stravinski, Ravel et Puccini, Pierrot lunaire de Schönberg s’est vu qualifier d’ « inépuisable ferment du futur » par Pierre Boulez. À des coloris instrumentaux originaux se mêle une écriture vocale fondée sur le Sprechgesang, forme de déclamation située entre le chant et la parole. Un an après la création de Pierrot lunaire, un certain Max Kowalski compose une œuvre pour piano et voix puisant dans le même recueil de poèmes d’Albert Giraud qui a servi à Schönberg. Johannes Schöllhorn orchestre en 1992 le Pierrot lunaire de Kowalski pour la formation retenue par Schönberg. Les deux œuvres sont ici présentées au cours d’une même soirée, afin que soit restitué leur lien de parenté avec l’humour grinçant et nostalgique du cabaret expressionniste. Artiste passionnée de l’art vocal dans sa diversité, de la musique ancienne au répertoire contemporain, la jeune soprano Marion Tassou explore ici toutes les possibilités expressives de la voix.

Spectacle présenté dans le cadre du cycle Présences vocales par le collectif éOle, Odyssud, le Théâtre du Capitole et le Théâtre Garonne

Johannes Schöllhorn
Pierrot lunaire, pour soprano et ensemble instrumental, d’après les 12 Gedichte aus Pierrot lunaire, op. 4, de Max Kowalski

Arnold Schönberg
Pierrot lunaire, op 21, pour soprano et ensemble instrumental

Marion Tassou Soprano

L’Instant Donné, ensemble instrumental

L’Instant Donné reçoit le soutien de la Direction régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, du Ministère de la Culture, de la SACEM et de l’association La culture avec la copie privée


D.R. Avec l’aimable autorisation de l’Arnold Schönberg Center, Vienne, Autriche, http://www.schoenberg.at


Informations