Liens d'évitement



Grands Motets versaillais
 /

Concert


Grands Motets versaillais

Chœur du Capitole
Théâtre du Capitole | Durée : 1h30

mercredi 20 février 2013 à 20h00

Sous les règnes de Louis XIV et Louis XV, le Grand motet versaillais fait entrer à la Chapelle royale certains traits essentiels de la musique de théâtre. Le récit, en particulier, est au cœur de l’esthétique bien française de ce genre magnifié par Mondonville. Le Quam dilecta de Rameau narre l’histoire d’Absalom chassé par David, désireux de revoir le Tabernacle ; l’In convertendo celle des Juifs maintenus en captivité à Babylone et aspirant à la liberté. Le faste liturgique de la cour n’est nulle part mieux illustré que dans ces pages d’un Rameau coloriste, mettant en lumière les possibilités de l’harmonie et des timbres de l’orchestre, ainsi que les ressources des voix, pour la peinture de tableaux champêtres et l’expression de l’extase de la prière.


Jean-Marc Andrieu Direction musicale

Orchestre Les Passions

Chœur du Capitole
Alfonso Caiani Direction

Solistes
Stéphanie Révidat et Sarah Szlakmann Dessus
Vincent Lièvre-Picard Haute-Contre
Alain Chilemme Taille
Alain Buet Basse



Jean-Philippe Rameau
Quam dilecta tabernacula, d’après le Psaume 84

Jean-Joseph de Mondonville
De Profundis

Jean-Philippe Rameau
In convertendo Dominus, d’après le Psaume 126


Coproduction Théâtre du Capitole, Les Passions-Orchestre baroque de Montauban

Photo : Chateau de Versailles Chapelle Brian Jeffery Beggerly CC BY 2.0


Informations