Liens d'évitement



Amour sacré, amours profanes
 /

Concert


Amour sacré, amours profanes

Chœur du Capitole

Tout semble opposer la métaphysique mystique du symphoniste et organiste autrichien Anton Bruckner et l’attachement de l’Italien du Nord Giuseppe Verdi à ses racines culturelles. Homme pieux, Bruckner est l’auteur de nombreuses oeuvres chorales sacrées, parmi lesquelles près de quarante motets et sept messes. L’écriture chorale occupe une place importante dans l’oeuvre de Verdi, une oeuvre presque entièrement consacrée au théâtre et dans laquelle les chœurs d’opéra expriment bien souvent l’âme populaire. Durant ses dernières années, celles de la composition de Falstaff, dans ses Pezzi sacri, Verdi emprunte à Dante ses grands thèmes religieux, à Palestrina sa maîtrise du contrepoint, en hommage à ces figures majeures de l’art italien.

Théâtre du Capitole | Durée : 1h30

jeudi 29 novembre 2012 à 20h00


Chœur du Capitole
Alfonso Caiani Direction



Anton Bruckner, pièces chorales sacrées, orgue et trois trombones
Locus iste
Os justi
Afferentur regi
Tota pulchra es
Christus factus est
Ecce sacerdos magnus

Giuseppe Verdi, pièces chorales sacrées et chœurs d’opéra, piano
Ave Maria
Laudi alla Vergine pour chœur de femmes, d’après Le Paradis de Dante
Pater Noster sur un poème attribué à Dante
« Patria oppressa », extrait de l’acte IV de Macbeth
« Tre volte miagola », extrait de l’acte III de Macbeth
« Si ridesti il Leon di Castiglia », extrait de l’acte III de Ernani
« La vergine degli angeli », extrait de l’acte II de La Force du destin
« Va pensiero », extrait de l’acte III de Nabucco
« Spuntato ecco il dì », extrait de l’acte III de Don Carlo


Photo : Angel, from the ’Coronation of the Virgin’, c.1488-90 (tempera on panel) (detail of 44363), Botticelli, Sandro (1445-1510), Galleria degli Uffizi, Florence, Italy, The Bridgeman Art Library


Informations