Liens d'évitement



Rythmes de danse

Ballet du Capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du Capitole


Rythmes de danse

Halle aux Grains| Durée : 1h20

jeudi 21 février 2013 à 20h00

vendredi 22 février 2013 à 20h00

samedi 23 février 2013 à 15h00

samedi 23 février 2013 à 20h00

dimanche 24 février 2013 à 15h00


ENTRELACS

Création par le Ballet national de Chine au Théâtre Tianqiao de Pékin le 18 mai 2007

Entrée au répertoire


Arvo Pärt, Iannis Xenakis Musique
Kader Belarbi Chorégraphie
Rémi Nicolas Décors et lumières
Joop Stokvis Costumes


THE VERTIGINOUS THRILL OF EXACTITUDE

Première par le Ballet de Francfort le 20 janvier 1996

Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 4 novembre 2009


Franz Schubert Musique
William Forsythe Chorégraphie, scénographie et lumières
Stephen Galloway Costumes
Pièce remontée par Andrea Tallis


A.U.R.A.
Anarchist Unit Related to Art

Première par le Ballet de Mainz le 10 octobre 2009 au Staatstheater de Mainz
Repris par The Project - Israeli Dancers sous le titre Light Years au Performing Arts Center Opera House de Tel Aviv le 30 novembre 2010

Entrée au répertoire


48nord (Ulrich Müller et Siegfried Rössert) Musique
Jacopo Godani Chorégraphie, décors, costumes et lumières
Pièce remontée par Francesca Caroti


Ballet du Capitole



En partenariat avec FIP www.fipradio.fr



Rigueur des lignes, virtuosité et recherche de la perfection formelle mettent en évidence dans ce programme une rythmique interne qui impulse une ivresse du mouvement.
Entrelacs fait du corps le trait du pinceau qui dessine mouvements et gestes au gré des « harmonies spatiales » d’Arvo Pärt et des « rythmes graphiques » de Iannis Xenakis, révélant un paysage sur l’espace-toile de la scène.
Dans The Vertiginous Thrill of Exactitude, la rencontre de la déstructuration du mouvement et de l’emprunt patent au vocabulaire académique du ballet va plus loin que chez Balanchine : vitesse des pirouettes, vélocité des pas et virtuosité sont sidérantes.
Dans A.U.R.A. (Anarchist Unit Related to Art), Jacopo Godani exploite l’énergie et l’abstraction du mouvement afin de distordre la technique classique. Le champ de tension entre le magnétisme et le rythme de la composition électro-acoustique de 48nord vient renforcer la réponse malléable du corps des danseurs.



Carnet de danse
9 février à 18h
Théâtre du Capitole, Grand foyer

Conférence
Rythmes et techniques de danse
Carole Teulet, dramaturge
18 février à 18h
Théâtre du Capitole, Grand foyer

Danse à la Cinémathèque
Stomp Out Loud de Luke Cresswall et Steve McNicholas
19 février à 19h
Cinémathèque de Toulouse


Crédit photo : Petra Rolinec ©


Informations