Liens d'évitement



Ursonata

Présences vocales

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Présences vocales


Ursonata

Cathédrale de Misère
Théâtre Garonne | Durée : 1h30

lundi 2 avril 2012 à 20h00


Cathédrale de Misère s’inspire de la tragédie contemporaine du phénomène hikikomori (forme pathologique d’agoraphobie chez les adolescents japonais) et de l’aspect visionnaire de la Ursonate (1932) de Kurt Schwitters. Mise en scène, musique et vidéo aspirent à évoquer durant cette performance un grand poème sur le monde.

Avec la superposition de deux opus précédents, Pierre Henry nous livre en 1967 son œuvre la plus directement spectaculaire. Les prouesses vocales de François Dufrêne, dont Pierre Henry a tissé la trame de Granulométrie, rebondissent sur les angles vifs des figures montées et ciselées qui jalonnent La Noire à soixante ou bien s’abîment dans ses vertigineux silences. Cette œuvre est sans conteste un sommet de la rencontre de la poésie sonore et de la musique électroacoustique.

L’univers de cette nouvelle œuvre programmée, se plaçant aux marges de l’électroacoustique et de la poésie sonore, fera sans nul doute un écho encore plus pertinent avec la Ursonate de Kurt Schwitters.




Ursonata (Cathédrale de Misère)
Performance de poésie sonore d’après la Ursonate de Kurt Scwhitters (1887-1948)

Roland Auzet Conception et mise en scène
Steven Schick Interprétation
Wilfried Wendling Électronique live, vidéo


Coproduction Act-Opus, Maison de la Poésie (Paris)
Réalisation La Muse en Circuit, Centre National de Création Musicale

Cathédrale de Misère a été créé le 29 mai 2010 dans le cadre du festival Extension organisé par La Muse en Circuit, Centre National de Création Musicale en association avec le festival de Poésie sonore organisé par la Maison de la Poésie (Paris).
Avec le soutien de l’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône




La Noire à soixante + Granulométrie
Pierre Henry (né en 1927)

Collectif éOle Diffusion du son



Spectacle présenté dans le cadre du cycle Présences vocales par le collectif éOle, Odyssud, le Théâtre du Capitole et le Théâtre Garonne


Informations